Initiative pour Vétérans oubliée Notes de terrain no.1

Lawrna Myers et Gilda Koenig : le projet du cimetière Pleasant Valley

Ce que Lawrna Myers pensait initialement être un projet ponctuel s'est transformé en un projet de recherche de 10 ans et plus au cimetière de Pleasant Valley à Vernon, C-B.

Le premier cas de « Vétérans oubliés » qui vint à son attention fut celui du capitaine John Warren-Davis, qui était membre du régiment gallois pendant la Première Guerre mondiale. Lawrna faisait du bénévolat pour la Vernon & District Family History Society lorsqu'un membre de la famille de Warren-Davis, qui effectuait des recherches généalogiques, l'a contactée à l'hiver 2010 pour lui demander s'il y avait une pierre qui marquait sa sépulture. Sa mort mystérieuse - qui s'est malheureusement révélée être un suicide - avait laissé une veuve et deux enfants au Pays de Galles.

En effectuant des recherches, Lawrna a découvert qu'il reposait dans une tombe anonyme. Elle a contacté le Fonds du Souvenir, qui a organisé l'installation d'une pierre tombale militaire. Ainsi a commencé ce projet toujours en cours, impliquant jusqu’à ce jour 56 pierres tombales installées, avec 21 autres approuvées et en attente d'installation, et 26 autres cas présentement en traitement.

Au fil des années, le principal contact de Lawrna au Fonds du Souvenir a été avec la conseillère principale Tara Muia, qu’elle décrit comme « toujours d’une grande aide ». Lawrna est maintenant familière avec les processus pour accéder aux archives de Vétérans conservées par la Légion, les archives de la Première Guerre mondiale conservées par Bibliothèque et Archives Canada, aux avis de décès de la Vernon & District Family History Society, aux archives du gouvernement de la Colombie-Britannique et d'Ancestry.com pour les dossiers du Commonwealth.

Lorsqu'on lui a demandé si elle aurait des conseils à donner à d’éventuels bénévoles intéressés à participer à l'Initiative pour Vétérans oubliés, elle dit qu'il est important de toujours vérifier auprès du cimetière pour s'assurer qu'il n'y a pas déjà une pierre tombale en place (et idéalement en s'y rendant soi-même)!

Selon Lawrna, ce type de travail bénévole est « une chose gratifiante à faire » et sa seule motivation est de bien faire auprès de ceux qui ont servi leur pays pour protéger les générations futures – nous sommes « ces générations futures ».

Notes de terrain est un bulletin d'information dédié à souligner le travail des chercheurs bénévoles du Fonds du Souvenir qui contribuent à l'Initiative pour Vétérans oubliés. Si vous souhaitez en savoir plus, veuillez communiquer avec le Fonds du Souvenir à info@lastpost.ca ou en composant le 1-800-465-7113.