Top Logo


NOUVELLES ET ÉVÉNEMENTS

 

Des funérailles dans la dignité pour Clinton Brown, un vétéran ontarien trouvé dans un puits

 

19 novembre – En avril dernier, un squelette humain fut découvert dans un puits sous un patio en cours de rénovation par un résident de Dresden en Ontario. On avait alors présumé qu’il pouvait s’agir des restes de Clinton Brown, disparu en 1975. Un célibataire, M. Brown vivait dans une caravane non loin du puits où les ossements ont été trouvés.

Lorsqu’il a été révélé que Brown était un ancien combattant des Forces armées canadiennes, le détective Jim Lynds du service de police de Chatham a communiqué avec le Fonds du Souvenir à Toronto, dans l'espoir d'obtenir quelques indices pouvant permettre d’identifier le squelette. Darrell Marsh, conseiller au Fonds du Souvenir, lui a alors recommandé de vérifier auprès de Bibliothèque et Archives Canada où les fichiers militaires comportent souvent les dossiers dentaires des anciens combattants. Le détective Lynds confirmait plus tard qu’il s’agissait bien des fiches dentaires du soldat Brown.

Le Fonds du Souvenir a ensuite procuré une aide financière à la famille de M. Brown afin que ce dernier reçoive des funérailles dans la dignité comme il se doit. Le colonel Jim Stokes, membre du conseil d'administration de la filiale ontarienne du Fonds du Souvenir, a rencontré la famille et pris des dispositions pour la présence de cinq filiales de la Légion royale canadienne au service funéraire. « Ce fut une cérémonie très émouvante, raconte le colonel Stokes. Il y avait aussi des membres du régiment Essex and Kent Scottish, des représentants de la ville de Dresden, des membres du corps policier et du service des incendies, sans compter des résidents locaux venus en grand nombre. La famille était si reconnaissante qu’elle a demandé qu'au lieu de fleurs, des dons soient faits au Fonds du Souvenir en mémoire de leur parent. » M. Brown sera inhumé l'an prochain au cimetière de Dresden et une pierre tombale militaire sera fournie par le Fonds du Souvenir.

Né en 1914, Clinton Brown s'est enrôlé comme soldat dans le régiment Hastings and Prince Edward (dont l’état major est situé à Belleville). Ayant servi en Italie durant la Seconde Guerre mondiale en tant que tireur d'élite, il a été capturé par l'armée allemande en 1943 et envoyé dans un camp du nord de la Pologne. Il a été libéré en 1945. Incidemment, un de ses compagnons d'armes fut le célèbre écrivain canadien Farley Mowat.

 


 

Le lieutenant-colonel (Ret'd) Evelyn Kelly, présidente nationale du Fonds du Souvenir

 

 

Succédant au lieutenant-général (ret) Louis Cuppens, le lieutenant-colonel (ret) Evelyn Kelly devient le 29e Président national du Fonds du Souvenir. Auparavant, elle occupait les postes de vice-présidente – Ouest après avoir été présidente de la filiale de l’Ontario.

Née à Smiths Falls en Ontario, le Lcol Kelly a étudié à l’Hôpital d’Ottawa, au Ryerson Polytechnic Institute, à l’Université de Toronto et à l’Université St. Francis Xavier. Elle détient une Certification avancée en technologie de radiation, en soins infirmiers et en anatomie, de même qu’une maîtrise en administration des soins de santé. Elle est également membre du Conseil des gouverneurs de la division Grands Lacs des Commissionnaires canadiens, présidente de l’unité torontoise de l’Association des infirmières militaires du Canada et aide de camp auprès du lieutenant-gouverneur de l’Ontario. Parmi ses activités bénévoles, elle œuvre pour l’organisme Habitat pour l’humanité et pour Ambulance Saint-Jean. Le Lcol Kelly a servi dans le Service de santé des Forces canadiennes en tant qu’infirmière militaire,  puis comme Commandant de la 25e Compagnie médicale (devenue la 25e Ambulance de campagne) et comme Conseillère médicale auprès du Groupe-brigades du Canada 32. L’un de ses loisirs, l’escrime, l’a menée à Montréal lors des Olympiques de 1976. Tout récemment, elle a également porté la flamme lors des Olympiques d’hiver de Vancouver.

 

 

 


 

Le Conseil national du Fonds du Souvenir 2010-2011

 

Voici les membres du Conseil national du Fonds du Souvenir au 8 juin 2010. Au premier rang, Mme Carol Genest*, Anciens Combattants Canada; RAdm Barry Keeler (trésorier); M. Arthur “Chip” Hair (président honoraire); LGén Lou Cuppens (président national sortant); LCol Evelyn Kelly (président national); Lt Donald Newell*; LCol Daniel O’Connor (vice-président Est). Au second rang, LCol Kenneth Garbutt (vice-président Ouest); Maj Michael J. Vaillancourt (président, Nouveau-Brunswick/ÎPÉ); LCol Michel Crowe (conseiller juridique honoraire); LCol Raymond Mikkola (président, Ontario); M. John James Corbett (président, Alberta); Cmdre Jean-Claude Michaud (vice-président, Champ d’honneur national); Col Sam Dunbar (président, Colombie-britannique; M. Gerald Leahy (président, Terre-Neuve et Labrador); et Col Marcel Belleau (président, Québec). Absent de la photo: M. Derek Sullivan, Anciens Combattants Canada.

*non-membres

 


 

Un généreux don du gouvernement de la Nouvelle-Écosse

 

8 juin 2010 -- Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, au nom du gouvernement de la province, remettait récemment un don de 25 000 $ au Fonds du Souvenir – bureau de la Nouvelle-Écosse en vue d’un éventuel agrandissement du Columbarium des vétérans de la Nouvelle-Écosse.

Pour en connaître davantage sur le Columbarium, cliquez sur le lien suivant : http://www.lastpostfund.ca/FR/ns_columbarium.php

 


 

Un Requiem pour honorer les anciens combattants canadiens

 

25 mai 2010 -- Le samedi 5 juin à 15&nbsph, après la cérémonie commémorative annuelle aux cimetières Notre-Dame-des-Neiges et Mont-Royal, un concert intitulé Un Requiem pour honorer et se souvenir sera donné à l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal.

Cet événement veut honorer la mémoire des anciens combattants qui ont perdu la vie dans les grands conflits du 20e siècle et qui reposent sur le Mont-Royal, où le Fonds du Souvenir acquérait ses premiers lots il y a 100 ans.

Ce concert célèbre aussi l’engagement de tous les vétérans des Forces canadiennes qui ont servi la nation avec honneur et dignité, en temps de guerre et en temps de paix.

Le Requiem de Mozart, dont il a débuté la composition vers la fin de sa vie, sera interprété par deux chœurs - l'Ensemble vocal Stakato et les Sympholies vocales - et 20 musiciens sous la direction d’Yvan Sabourin. Une parade des porte-drapeaux de la Légion royale canadienne précédera le concert. Billets en vente sur place à l'Oratoire.

La présentation de cet événement n’aurait pas été possible sans la participation financière des partenaires suivants:


Anciens Combattants Canada
Légion Royale Canadienne – Direction du Québec
Services de soutien au personnel et aux familles des Forces canadiennes (CANEX)

Fondation Général Vanier de l'Association du 22e Régiment
Association des Forces aériennes du Canada
Army, Navy & Air Force Veterans Canada (ANAVETS)
Commissionnaires Canada
Canada Company: Many Ways to Serve
Association canadienne des vétérans de la Corée
Association des Officiers de Marine du Canada
Association de Police Militaire Canadienne
Gendarmerie royale du Canada
Fonds du Souvenir – région du Québec
Fondation de l’Hôpital Sainte-Anne
Jardins commémoratifs et salon funéraire Rideau
Résidences funéraires Collins Clarke MacGillivray White
Maisons funéraires Magnus Poirier
Granite Lacroix inc., manufacturier de monuments
Constructions de Mausolées Carrier inc.
Raymond Bachand, député d’Outemont et ministre des Finances du Québec
Jacques Chagnon, député de Westmount—Saint-Louis et vice-président de l’Assemblée nationale
Geoffrey Kelley, député de Jacques-Cartier à l’Assemblée nationale
Thomas J. Mulcair, député d’Outremont à la Chambre des Communes, et
L’honorable Pierre Claude Nolin, sénateur et invité d’honneur du concert.



CÉRÉMONIES COMMÉMORATIVES ANNUELLES À MONTRÉAL


Chaque année, au mois de juin, le Fonds du Souvenir—région du Québec organise trois cérémonies commémoratives à la mémoire des anciens combattants. Le public est cordialement invité à la cérémonie qui aura lieu au Champ d’honneur national du Fonds du Souvenir à Pointe-Claire.

Programme

• Samedi 5 juin à 11 h — cérémonie au Vieux-Port de Montréal

• Samedi 5 juin à 13 h—cérémonie aux cimetières Notre-Dame-des-Neiges et Mont-Royal

• Dimanche 6 juin à 15 h—cérémonie au Champ d’honneur national




 

La Médaille d’ancienneté du Fonds du Souvenir décernée par le lieutenant-gouverneur du Québec

 

20 mai 2010 -- L’honorable Pierre Duchesne, 28e lieutenant-gouverneur du Québec et Patron honoraire du Fonds du Souvenir (FDS) — région du Québec a remis la Médaille d’ancienneté à 17 employés et bénévoles du Fonds du Souvenir.

Chaque récipiendaire devait avoir complété 12 ans de service exemplaire, « marqué par une conduite, une assiduité et une efficacité telles que ces qualités sont une source d’inspiration pour d’autres personnes ». En tout, ces 17 récipiendaires des milieux civil, religieux et militaire cumulent 292 années de service. Elles symbolisent leur engagement envers le Fonds du Souvenir et la communauté des vétérans canadiens et alliés, avec une attention toute spéciale pour les plus démunis au moment de leur décès. À lui seul, le lieutenant-général Gilles A. Turcot compte 40 ans de service exemplaire envers le Fonds du Souvenir. Cette Médaille d’ancienneté a été créée en 2009 afin de marquer le centenaire du Fonds du Souvenir.

Sur la photo, à gauche des aides de camp du lieutenant-gouverneur: Capt Rérérend Bruce Glencross, CD; Lcol Daniel O’Connor, CD; M. Shawn Davis; LCdr Rev. John Simms, CD, DD; Maj Andrea Laizner, SSStj, CD; Adjuc Régis Michaud, CD (derrière Ms. Laizner); Adjt René Auger, CD; Lcol Jean-Luc Fournier, CD; l’hon. Pierre Duchesne; Cpl Guy Dallaire, CD; Col René Pothier, CD; Adjuc Francis Lamarre; Rabbin Allan Langner; CaptN Peter Langlais, OMM, CD; Bgén Richard Genin, CMM, CD; et Col Pierre Richard, CD. N'apparaissent pas sur la photo: Capt Richard Séguin, CD, Jacques O'Keefe, CD et Lgén Gilles Turcot, CM, CMM, CD.

 


 

Colin Hackett court au profit du Fonds du Souvenir

 

20 mai 2010 -- « Ironman » Colin Hackett, 29 ans, qui enseigne dans une école secondaire d’Edmonton, nage, roule et court afin d’amasser des fonds au profit des anciens combattants.

Récemment décédé, le grand-père de Colin a été mitrailleur arrière dans un bombardier Halifax pendant la 2e Guerre mondiale. Son père, membre des Forces canadiennes, a déjà effectué deux tours en Afghanistan.

En mars dernier, Colin a participé au triathlon Ironman 70.3 en Californie : 1,93 km de natation, 90 km de vélo et un marathon de 21 km, épreuve terminée en 7:10:58 heures.

Du coup, il amassait 220 $ en dons de sa famille et de ses amis. En août, il participera au marathon Ironman Canada à Penticton en Colombie-britannique, considéré comme étant « le plus ancien et le préféré d’entre tous les triathlons ».

Merci de tout cœur Colin pour cette généreuse initiative au profit de nos anciens combattants !


 

Un tout nouveau logo pour le Fonds du Souvenir

 

1er avril -- Le Fonds du Souvenir vient
d'adopter le tout premier logo de son existence.

Une création de Marinelli+Anctil Art&design.

Suivez ce lien pour voir l'évolution de
l'identification visuelle du Fonds du Souvenir depuis sa création en 1909:

Nouveau logo.

 

 

 


 

John Babcock n'est plus

 

23 mars 2010 -- Notre pays est en deuil. Le 18 février dernier est décédé John « Jack » Babcock, le dernier Canadien connu à avoir servi au cours de la Première Guerre mondiale. Ce décès marque la fin d’une époque dans l'histoire militaire canadienne. Le gouvernement du Canada lui rendra hommage, ainsi qu’aux hommes et aux femmes du pays qui ont servi au cours du même conflit, lors d'une cérémonie commémorative nationale qui aura lieu à Ottawa le vendredi 9 avril 2010.

Pour tous les détails, suivez ce lien : http://www.vac-acc.gc.ca/souvenir/sub.cfm?source=archives/canada-pgm

 

 


 

CENTENAIRE DU FONDS DU SOUVENIR

Motions de reconnaissance par six provinces

18 février 2010 -- À l’occasion du centenaire du Fonds du Souvenir en 2009, des députés à l’Assemblée législative de six provinces ont lu des motions de reconnaissance saluant l’engagement et le soutien de notre organisation envers les anciens combattants canadiens et alliés. Ce sont : la Colombie-britannique, le Manitoba, la Nouvelle-Écosse, l’Ontario, le Québec et Terre-Neuve. Une reconnaissance officielle des plus méritée !

 


 

Sur la route à Terre-Neuve

 

11 février 2010 -- Deux panneaux routiers à Carbonear, visibles depuis l’autoroute des Vétérans terre-neuviens (route 75), arborent chacun un panonceau portant l’inscription « Last Post Fund Serving Veterans Since 1909 ». Rappelant que le Fonds du Souvenir est au service des anciens combattants depuis plus d’un siècle, cette initiative de la filiale de Terre-Neuve—Labrador visait à marquer le centenaire de l’organisation en 2009. Ces deux panonceaux, un don du gouvernement de Terre-Neuve et du Labrador, contribueront à garder vivante la mémoire de nos anciens combattants.

 

 


 

Cinq médailles d’ancienneté décernées à Terre-Neuve

 

De gauche à droite: Don Newell, Ruby Dewling, Mme. Crosbie et l’Hon. John Crosbie, Harvey Bishop, Maxine King et Tony Ayre.

5 février 2010 -- L'Honorable John C. Crosbie, lieutenant-gouverneur de Terre-Neuve et Patron honoraire de la filiale de Terre-Neuve—Labrador a remis, le 28 janvier dernier, cinq médailles d’ancienneté au cours d’une cérémonie tenue à Government House, St. John’s, assisté de Gerald Leahy, président de la filiale. Les récipiendaires sont : le lieutenant (ret) Donald Newell (13 ans de service), le lieutenant (ret) Ruby Dewling (19 ans), le lieutenant-colonel (ret) Harvey Bishop (32 ans), Ms. Maxine King, directrice de la filiale (16 ans) et le lieutenant-commandant (ret) Anthony Ayre (32 ans). Cette présentation était suivie d’une réception donnée par le lieutenant-gouverneur et son épouse en présence d’une cinquantaine d’amis et de membres de la famille des récipiendaires.

  

 

 


 

Certains membres des corps policiers admissibles au Champ d'honneur national

 

1er février 2010 -- Jusqu’à tout récemment, un ancien combattant canadien ou allié, pour être admissible au Champ d’honneur national de Pointe-Claire, devait avoir servi durant la Seconde Guerre mondiale ou le conflit en Corée,  avoir participé aux missions de maintien de la paix des Nations Unies, ou avoir reçu la décoration des Forces canadiennes après 12 ans de service.

Depuis de nombreuses années, plusieurs  membres des corps policiers ont servi et continuent de servir la nation aux côtés de nos militaires canadiens dans les missions de paix partout dans le monde. Afin de leur témoigner la reconnaissance qui leur revient, la filiale du Québec du FDS a récemment modifié les règlements d’admissibilité au Champ d’honneur national. Ainsi, les membres de la Gendarmerie royale du Canada et des corps policiers canadiens ayant servi dans une mission de maintien de la paix des Nations Unies, ou dans une zone d’opérations spéciale ont maintenant accès au Champ d’honneur national où reposent plus de 15 000 anciens combattants canadiens et alliés.

Situé à Pointe-Claire au Québec, le Champ d’honneur fut reconnu en 2009 comme Lieu historique national par la Commission des sites et monuments historiques du Canada.


 

Trois membres du Fonds du Souvenir portent la flamme olympique

 

    

De gauche à droite : MM. Roland Lortie et Dominique Jamet, et Mme Evelyn Kelly

                 

Le 11 janvier 2010 -- En décembre 2009, bravant la neige et le froid, trois membres du Fonds du Souvenir ont eu l’insigne honneur d’être porteur de la célèbre flamme olympique. De concert avec 12 000 autres Canadiens, ils s’inscrivent dans un parcours de quelque 45 000 kilomètres et d’une durée de 100 jours, culminant lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver 2010 à Vancouver.


Tôt le matin du 2 décembre, le Lcol (ret) Roland Lortie de la filiale du Québec a porté la précieuse flamme dans les environs d’Alma au Québec. Dans la soirée du 10 décembre, ce fut au tour du directeur général du Fonds du Souvenir, le Lcol (ret) Dominique Jamet, de brandir le fameux flambeau sur le magnifique parc du Mont-Royal avec la Ville de Montréal à ses pieds. Puis le 21 décembre, le Lcol (ret) Evelyn Kelly, membre de la filiale de l’Ontario et vice-présidente de la région Ouest du Fonds du Souvenir (également aide de camp du lieutenant-gouverneur de l'Ontario), s’est jointe au Relais de la flamme olympique à Welland en Ontario.


« Les visages des gens massés le long du parcours en disaient long, avoue Evelyn Kelly. J’en ai vu qui pleuraient de fierté, d’autres qui voulaient simplement toucher la torche, d’autres encore qui semblaient si heureux d’être témoins de son passage… J’ai porté bien haut ce flambeau afin de démontrer que nous faisons tous partie de ce moment historique. Je suis fière et honorée d’être au nombre de cet auguste groupe de Canadiens. »


Une journée dédiée au Fonds du Souvenir par le premier ministre de la Colombie-Britannique

Le 5 novembre 2009 -- L'Assemblée législative de la Colombie-Britannique a proclamé le 5 novembre 2009, Journée du Fonds du Souvenir en l'honneur du centenaire de cette organisation qui veille depuis 1909 à ce que les anciens combattants canadiens et alliés reçoivent des funérailles et une inhumation dignes des services qu’ils ont rendus au pays.

« Le Fonds du Souvenir reconnaît que ceux qui ont servi dans les Forces canadiennes méritent le respect des générations actuelles et futures », a déclaré le premier ministre Gordon Campbell. « Ces anciens combattants ont apporté une contribution incroyable aux libertés que nous partageons. Il est important qu’une telle contribution soit reconnue à sa pleine valeur et le Fonds du Souvenir s’acquitte de cette mission avec honneur et dignité. »

« Depuis un siècle, le Fonds du Souvenir veille à honorer ceux qui ont servi leur pays et la cause de la liberté dans le monde », a ajouté Gordon Hogg, député de Surrey-White Rock. « En 2006, j’ai eu le plaisir de travailler avec ‘Operation Remembrance’ et le Fonds du Souvenir pour identifier et marquer les tombes de 36 anciens combattants au cimetière Sunnyside Lawn, lequel a poursuivi l’identification et le marquage des tombes des anciens combattants dans toute la Colombie-britannique, avec le soutien du Fonds du Souvenir. »

Au bureau du premier ministre de la Colombie-britannique, le 3 novembre 2009, dans l’ordre habituel : Col. (ret) Don McClellan, CD, membre honoraire de la filiale de la C.-B. du Fonds du Souvenir, Ron Rowdon, CD, directeur de la filiale, l’Hon. Gordon Campbell, Col. (ret) Sam Dunbar, CD, président de la filiale, Howardeena Kembel-McGrory, conseillère, et MGen (ret) E. Fitch, CD, vice-président de la filiale.


Le Jour du Souvenir au Champ d'honneur national

  

La cérémonie annuelle commémorant le Jour du Souvenir au Champ d'honneur national du Fonds du Souvenir (Pointe-Claire, Québec) aura lieu le 11 novembre 2009 à 10h30. Voici un aperçu de la cérémonie :

10h30  Parade de la Garde d'honneur

10h40  L'hymne national O Canada interprété par l'Orchestre

10h42  Allocution du représentant du Fonds du Souvenir, le BGén Richard Genin

10h48  Prières

11h00  La Sonnerie aux morts jouée par le clairon

11h01  Salve de canon de la 3e Batterie d’artillerie de campagne de Montréal

11h02  Minute de silence en mémoire des anciens combattants canadiens et alliés

11h03  Salve de canon de la 3e Batterie d’artillerie de campagne de Montréal

11h04  La Sonnerie du Réveil jouée par le clairon

11h05  Dépôt des couronnes

          Mot de remerciement du BGén Genin

          O Canada interprété par l'Orchestre


Un Président d'honneur pour le Fonds du Souvenir

Le 21 octobre 2009 -- Arthur H.D. "Chip" Hair III vient d’être nommé au poste nouvellement créé de Président d'honneur du Fonds du Souvenir. À ce titre, il représentera officiellement l'organisation et son président national lors de diverses fonctions et activités. Par exemple, il sera appelé à déposer des couronnes lors de cérémonies militaires commémoratives, à assister ou participer à des présentations formelles de mémoires ou autres aux ministres de la Couronne et à certains comités parlementaires, et à participer à l'élaboration des politiques du Fonds du Souvenir.

 
Chip Hair est né à Montréal en 1948. Cette même année, sa famille déménage à Ottawa où il fréquente l’école puis l'université. Au cours de son adolescence et dans la jeune vingtaine, il sert dans la Réserve des Forces canadiennes (RCASC). En 1968, il se joint à l'équipe de gestion de la Banque Toronto Dominion. Il occupe par la suite diivers postes en marketing à Ottawa et Toronto avant de revenir dans la capitale canadienne en 1973 pour œuvrer au sein du gouvernement fédéral.


Nouvellement retraité, M. Hair a travaillé pendant près de 35 ans au ministère des Ressources naturelles du Canada comme spécialiste en cartographie et comme agent de projet. Au début de 1990, il a mis trois ans à écrire toute la documentation technique de la Division de la physique optique au Conseil national de recherche du Canada (Ottawa).

 
M. Hair participe ou assiste depuis sa plus tendre enfance aux cérémonies commémoratives annuelles du Fonds du Souvenir au Champ d'honneur national de Pointe-Claire, Québec. De 1984 à 1997, il a également siégé au conseil d'administration de la filiale du Québec. Il est présentement membre du conseil d'administration de Wreaths Across Canada, une organisation nouvellement créée dont le siège est à Ottawa.


Arthur H.D. "Chip" Hair est le petit-fils du fondateur du Fonds du Souvenir, Arthur Hair (1873-1947), lequel a consacré 38 années de sa vie à la cause des anciens combattants dans le besoin.


Cérémonie commémorative au cimetière de Chatham par la filiale ontarienne

Le 21 octobre 2009, à 13 h 30, la filiale de l'Ontario du Fonds du Souvenir dédiera au Soldier's Field du cimetière Maple Leaf à Chatham, Ontario, une série de 47 pierres tombales destinées à des anciens combattants qui reposaient jusqu'à présent dans des sépultures non marquées.

En sa qualité de Patron d'honneur de la filiale, l'Honorable David C. Onley, O.Ont., lieutenant-gouverneur de l'Ontario, sera l'hôte de cette importante cérémonie à laquelle le public est cordialement invité. (Il est recommandé d'arriver entre 13 h et 13 h 20.)

L'Honorable David C. Onley, O.Ont., lieutenant-gouverneur de l'Ontario

Au cours de la cérémonie, le public pourra entendre des allocutions de l'Honorable David C. Onley et du président de la filiale de l'Ontario du Fonds du Souvenir. La Légion Royale canadienne, les enfants des écoles environnantes, de même que les députés provincial et fédéral du comté de Chatham joueront un rôle important durant cette cérémonie commémorative.

Le Soldier's Field du cimetière Maple Leaf est situé au 97, chemin Maple Leaf à Chatham.

Le Fonds du Souvenir, une organisation nationale au service des anciens combattants, célèbre son centenaire en 2009. Depuis 100 ans, sa mission est de veiller à ce qu'aucun combattant canadien ou allié ne soit privé de la dignité d'un service funéraire et d'une sépulture convenables par manque de ressources financières.

Depuis un siècle, le Fonds du Souvenir a fourni des funérailles, inhumations et pierres tombales à plus de 145 000 vétérans non seulement du Canada, mais aussi de la Grande-Bretagne, l'Australie, la Belgique, la France, la Grèce, la Pologne et d'autres pays alliés. En collaboration avec Anciens Combattants Canada, il vient en aide aux anciens combattants et vétérans des Forces canadiennes ainsi qu'à leurs familles par le biais de ses filiales d'un bout à l'autre du pays.


Des pierres tombales pour trois Rangers canadiens

Par le Sgt. Peter Moon

Les sépultures non marquées de trois Rangers canadiens provenant de communautés éloignées du Nord de l'Ontario sont maintenant pourvues de pierres tombales militaires, grâce à la filiale ontarienne du Fonds du Souvenir. Ce sont les premiers Rangers canadiens à bénéficier du Programme spécial de pierres tombales du Fonds du Souvenir, leur service militaire étant désormais reconnu dans le cadre de ce programme.


Les pierres tombales ont été consacrées au cours de cérémonies spéciales auxquelles ont assisté les familles des Rangers concernés, leurs chefs des Premières nations, des étudiants et des membres de la communauté, ainsi que leurs collègues Rangers et des membres des Rangers canadiens juniors. Les pierres tombales portent toutes trois l’image d’un aigle en vol, rappelant le riche héritage autochtone de ces vétérans.


« Il n'y avait que des fleurs sur la tombe de mon frère », raconte Madeleine Nakogee de Fort Albany – une communauté crie de la baie James – alors qu’elle se tenait près de la pierre tombale récemment installée et destinée à son frère, le Ranger Michael Hookimaw. « Pour marquer sa tombe, nous avions fabriqué une plaque en bois mais avec le temps, elle a fini par pourrir. Cette nouvelle pierre tombale est de toute beauté. Nous sommes tous très fiers de lui et nous sommes enchantés qu’il soit ainsi reconnu. »

Le Fonds du Souvenir administre le Programme de funérailles et d’inhumation d’Anciens Combattants Canada. Il gère aussi un Programme spécial de pierres tombales pour les sépultures d’anciens combattants décédés depuis au moins cinq ans. L’admissibilité à ce programme slique non seulement aux anciens combattants de la guerre des Boers, des Première et Seconde Guerres mondiales et du conflit en Corée, mais aussi, à tous les vétérans des Forces canadiennes qui ont reçu leur formation de base ainsi qu’une libération honorable.

« Cet événement confirme le fait que nous continuons d'honorer nos anciens combattants », a déclaré le Major Guy Ingram, commandant du 3e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens. « Le Fonds du Souvenir s’est joint à nous pour honorer nos Rangers canadiens. Notre mission est maintenant de veiller à ce que tous les vétérans des Rangers et les anciens combattants des Première et Seconde Guerres mondiales, ou encore du conflit en Corée, qui sont inhumés  dans les régions éloignées du Nord de l'Ontario aient une sépulture correctement identifiée par une pierre tombale militaire. »

En plus de la cérémonie qui s’est déroulée à Fort Albany, une seconde a eu lieu à Sandy Lake où deux pierres tombales ont été consacrées. Pour ajouter au caractère unique de cette cérémonie menée par un aumônier militaire, un
aîné de la communauté, Ranger Peter Fiddler, a effleuré d’une plume d’aigle les nouvelles pierres tombales selon un rite traditionnel propre à la tribu des Ojibway.

 

Un aîné, le Ranger canadien Peter Fiddler, utilise une plume d’aigle pour effleurer la nouvelle pierre tombale posée sur la sépulture du Ranger Delilah Meekis de la Première Nation de Sandy Lake. Installée grâce au Fonds du Souvenir, cette pierre fut la première à être consacrée dans le Grand Nord ontarien après que les Rangers canadiens soient devenus admissibles au Programme spécial de pierres tombales du Fonds du Souvenir. Ce programme prévoit l’installation d’une pierre tombale sur les sépultures non marquées d’anciens combattants décédés depuis au moins cinq ans. Photo : Sgt. Peter Moon des Rangers canadiens

 

Le capitaine et aumônier Robert Bouchard exécute un salut militaire au cours de la cérémonie d’installation d’une pierre tombale pour le Ranger canadien Michael Hookimaw, enterré depuis plusieurs années dans une sépulture non marquée à Fort Albany, une communauté autochtone du Nord de l’Ontario. Photo : Sgt. Peter Moon des Rangers canadiens

 

Près de la pierre tombale nouvellement consacrée du Ranger canadien Michael Hookimaw, on retrouve, de g. à d., le chef Andrew Solomon de la Première Nation de Fort Albany, la veuve du Ranger, Jane Hookimaw, et le Major Guy Ingram, commandant du groupe de patrouilles des Rangers canadiens. Gravée sur la pierre se trouve l’image d’un aigle en vol, un fier rappel de l’héritage autochtone du Ranger. Photo : Sgt. Peter Moon des Rangers canadiens

Cette pierre tombale fut déposée sur la sépulture non marquée du Ranger canadien Frederick Meekis décédé en 2003.



Cérémonie commémorative à l’Ile-du-Prince-Édouard

Le 16 octobre 2009 – Le Fonds du Souvenir (FDS) était l’hôte d’une cérémonie au cimetière Memorial Gardens à Kensington, I-P-E afin d’honorer la mémoire de ceux qui ont si vaillamment servi la nation. L’honorable Barbara Hagerman, Lieutenant-gouverneur de l’Ile-du-Prince-Édouard et Patron honoraire de la filiale, s’est jointe à Mike Vaillancourt, président de la filiale IPE-NB du Fonds du Souvenir au cours d’une cérémonie commémorative où un arbre a été planté et un monument dévoilé, rappelant 100 années de soutien aux anciens combattants et à leurs familles de l’Ile-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick.

County Line Courier (IPE) - 21 octobre 2009


Le Fonds du Souvenir salue la publication du rapport de l’ombudsman d’Anciens Combattants Canada intitulé  « Le service avec honneur, le départ dans la dignité »

Montréal, le 24 septembre 2009 – « La publication récente du rapport de l’ombudsman d’Anciens Combattants Canada sur le Programme de funérailles et d’inhumation du gouvernement canadien démontre une fois de plus l’importance et l’utilité du mandat de son auteur », a déclaré le lieutenant-général (retraité) Lou Cuppens, président national du Fonds du Souvenir qui administre le programme au nom d’Anciens Combattants Canada.

Le rapport de l’ombudsman qui vient d’être publié soulève un nombre d’enjeux concernant l’honneur et le respect que méritent les anciens combattants et vétérans canadiens ainsi que leurs familles. « Je tiens particulièrement à féliciter l’ombudsman, le Colonel (ret) Pat Strogran, pour avoir porté à l’attention de la population canadienne l’existence du Fonds du Souvenir qui célèbre cette année son centenaire », a ajouté Lou Cuppens.

« Issu d’un acte de pure compassion, le Fonds du Souvenir continue depuis un siècle de veiller aux intérêts des anciens combattants et de leurs proches. C’est pourquoi nous ne pouvons qu’appuyer les recommandations de l’ombudsman adressées au gouvernement canadien. D’ailleurs, plusieurs organisations de vétérans et d’anciens combattants prônent depuis bon nombre d’années déjà l’adoption des mesures que contiennent ces recommandations », a tenu à préciser M. Cuppens.

« Comme le Fonds du Souvenir administre le Programme de funérailles et d’inhumation au nom du gouvernement du Canada, nous jugeons qu’il n’est pas approprié que le Fonds du Souvenir exprime ses commentaires sur ces recommandations », a dit M. Cuppens. « Toutefois, je suis tout à fait confiant qu’Anciens Combattants Canada en tiendra compte et qu’il agira en conséquence dans les plus brefs délais », a-t-il ajouté. 

« Pendant de nombreuses années, les associations d’anciens combattants et de vétérans ont préconisé la création d’un poste d’ombudsman et ce rapport témoigne du bon vouloir du gouvernement à cet effet », de conclure M. Cuppens. Mentionnons que le rapport de l’ombudsman a été rendu public le 23 septembre au cimetière de Beechwood à Ottawa.

Cliquez ici pour consulter le Rapport de l'ombudsman d'Anciens Combattants Canada.


In Memoriam: Commodore Bruce S.C. Oland

Les membres et le personnel du Fonds du Souvenir sont en deuil. L’un des membres fondateurs de la filiale de la Nouvelle-Écosse, le commodore Bruce S.C. Oland, est décédé le 7 août 2009 des suites d’une brève maladie à l’âge de 91 ans.

Le 27 août, il devait recevoir des mains du lieutenant-gouverneur de la province un Prix du mérite reconnaissant son profond engagement envers le Fonds du Souvenir ainsi que ses nombreuses années de dévouement et de soutien aux anciens combattants et à leurs familles. La cérémonie aura lieu à titre posthume dans la Province House de la Nouvelle-Écosse, à Halifax, alors qu’un membre de la famille Oland recevra le Prix du mérite au nom du commodore. Les membres, la direction et le personnel du Fonds du Souvenir souhaitent offrir à sa famille leurs plus sincères condoléances.

Pour une biographie du commodore Oland, suivez ce lien : http://jobspress.com/announcements/obituaries/oland-commodore


Modifications législatives visant à offrir des avantages aux anciens combattants alliés

Le 1er juin 2009, l’honorable Greg Thompson, ministre des Anciens Combattants, a introduit des modifications à la Loi sur les allocations aux anciens combattants afin que des avantages soient offerts aux anciens combattants alliés à faible revenu et à leurs familles.

Un ancien combattant allié est un ancien combattant qui a servi dans les forces d’une nation alliée du Canada durant la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale ou la guerre de Corée.

« Depuis 2006, nous avons apporté des changements importants aux programmes, aux services et aux avantages offerts aux anciens combattants ainsi qu’à leurs familles », a déclaré le ministre Thomson. « La nouvelle législation nous permettra de poursuivre sur notre lancée en donnant aux anciens combattants alliés plus de choix et un plus grand espoir de vivre dans le respect, le confort, la dignité et l’honneur. »

En vertu de la nouvelle législation, les anciens combattants alliés de la Seconde Guerre mondiale qui ont un faible revenu et qui vivent au Canada depuis au moins 10 ans auront droit à l’Allocation d’ancien combattant et aux avantages qui en découlent. Ces modifications visent également les anciens combattants alliés ayant pris part à la guerre de Corée. Les membres des familles peuvent aussi avoir droit à certains avantages.

Pour être admissibles aux avantages en question, les anciens combattants alliés à faible revenu doivent :

Avoir servi dans les forces alliées durant la Seconde Guerre mondiale ou la guerre de Corée; ET

Avoir vécu au Canada pendant au moins 10 ans; OU

Avoir vécu au Canada avant de s’enrôler; ET

Vivre encore au Canada.

Parmi les programmes visés par ces modifications, mentionnons le Programme de funérailles et d’inhumation qu’administre le Fonds du Souvenir. Il est assorti d’une aide financière pour assurer des funérailles et une inhumation en toute dignité aux anciens combattants.

Comme pour tous les programmes d’Anciens Combattants Canada, l’admissibilité repose sur un ensemble de facteurs, y compris le lieu et la durée du service militaire, le revenu ainsi que la nature et la gravité des troubles de santé.

On prévoit que les modifications législatives entreront en vigueur en janvier 2010, mais les anciens combattants alliés admissibles ou les membres de leur famille pourront recevoir des paiements rétroactifs au 14 octobre 2008.

Pour faire une demande, les anciens combattants alliés peuvent composer le 1-866-522-2022. Ils doivent avoir à portée de main les renseignements concernant leur service militaire. Un formulaire de demande leur sera envoyé dans les plus brefs délais. D’autres informations sont disponibles sur le site d’Anciens Combattants Canada, www.vac-acc.gc.ca


Le centenaire du Fonds du Souvenir en Nouvelle-Écosse

Dans le cadre du centenaire du Fonds du Souvenir, la filiale de la Nouvelle-Écosse a érigé un panneau commémoratif sur l’autoroute 102, entre Halifax et Truro. Ce panneau indicateur demeurera en place pendant toute une année.

 

 


Le Champ d'honneur national, un lieu historique national

Le 21 juin 2009, le Champ d'honneur national a été désigné Lieu historique national par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Champ d'honneur national, un lieu historique national

 


De gauche à droite : L'invité d'honneur, sénateur Pierre Claude Nolin, représentant le gouvernement du Canada; le Colonel (ret) Marcel Belleau, président de la filiale du Québec du Fonds du Souvenir; et le Lieutenant-colonel (ret) Lou Cuppens, président national du Fonds du Souvenir, dévoilant la plaque qui désigne le Champ d'honneur national du Fonds du Souvenir comme Lieu historique national. Photo : Jean-François Dubois.


___________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Don d’un columbarium à la Ville de Calgary

Le 23 mai 2009, l’Honorable Norman L. Kwong CM AOE, lieutenant-gouverneur de l’Alberta et parrain honoraire de la filiale albertaine du Fonds du Souvenir, a fait don d’un Columbarium de 108 niches à la Ville de Calgary en l’honneur du regretté révérend chanoine Arthur Wilcox, président national sortant du Fonds du Souvenir et en hommage à tous les anciens combattants de l’Alberta. La cérémonie a eu lieu au cimetière Queen’s Park de Calgary en Alberta.



De gauche à droite, M. Ric McIver, conseiller municipal et maire suppléant, Ville de Calgary; le révérend Éric Haffenden; l’Honorable Mary Kwong; l’Honorable Norman L. Kwong, CM AOE, lieutenant-gouverneur de l’Alberta; le brigadier-général William Buckham MMM CD, président sortant, filiale albertaine du Fonds du Souvenir.

Le lien qui suit présente une sélection de photos prises au cours de la cérémonie organisée par la filiale albertaine du Fonds du Souvenir au cimetière Queen's Park, le 22 mai 2009. (Photos : Jim Corbett)

http://photoshare.shaw.ca/view/4524519923-1245940463-20897/

________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants


Depuis leur libération du service, un bon nombre d'anciens combattants canadiens ont continué de servir leur pays, leur collectivité et leurs confrères et consoeurs de manière exceptionnelle. Afin de reconnaître officiellement leurs contributions, la Gouverneure générale du Canda a autorisé la création de la Mention élogieuse du ministre d'Anciens Combattants Canada.

Chaque année, une Mention élogieuse est ainsi décernée aux anciens combattants qui ont contribué de façon exemplaire à assurer le bien-être de leurs camarades ou encore, pour souligner les contributions, les sacrifices et les réalisations d'autres anciens combattants.

Ces administrateurs bénévoles du Fonds du Souvenir ont reçu une Mention élogieuse du ministre d'Anciens Combattants Canada :

Récipiendaires 2009

Colonel (ret) Pierre Richard, filiale du Québec

Récipiendaires 2008

Lieutenant (ret) Donald Newell, président national sortant

Lieutenant-général (ret) Lou Cuppens CMM CD, président national
Colonel honoraire (ret) Ken C. Garbutt, président de la filiale de la Saskatchewan et du Manitoba

Récipiendaire 2007

M. Levite Paradis

Récipiendaires 2005
Brigadier-général (ret) J. Richard Genin, CMM CD

Leonard Johansson

Colonel (ret) Leslie Deanne, CD

Lieutenant-colonel (ret) Laurence Harrison

Captain (ret) Stewart Kelly

 

Récipiendaires 2004
Colonel (ret) G. R. J. (Gil) Bellavance, CD
Norman R. Van Tassel


 

Un auteur découvre des sépultures d’anciens combattants non marquées à Lourdes, Terre-Neuve

Des dispositions sont prises pour installer des pierres tombales

Le 29 octobre 2008 – Après avoir effectué des recherches sur la vie d’anciens combattants de la Première Guerre mondiale qui vivaient sur la péninsule de Port au Port (T.-N.), l’auteur Bill O'Gorman domicilié à Lourdes a fait une découverte surprenante.

« Depuis que j’écris un livre sur les anciens combattants ... j’ai recherché leurs traces dans les cimetières. À travers les registres paroissiaux, je savais qu'ils étaient là, mais il n'existait pas de pierres tombales pour marquer leurs sépultures », a dit O'Gorman. « La devise ‘Je me souviens’ perd tout son sens dans ce cas-là. » O'Gorman s’est alors adressé à la filiale provinciale du Fonds du Souvenir pour voir ce qui pouvait être fait afin de corriger la situation.

Le Fonds du Souvenir est un organisme sans but lucratif qui est soutenu par Anciens Combattants Canada et des donateurs privés. « Nous offrons une aide financière pour les funérailles et l’inhumation des vétérans de guerre, et nous fournissons aussi des pierres tombales », a déclaré Maxine King, directrice de la filiale de Terre-Neuve-Labrador.

Mme King a précisé que le Fonds [du Souvenir] administrait aussi un Programme spécial de pierres tombales qui installe des stèles sur les sépultures des anciens combattants non marquées. C'est par le biais de ce programme que l’organisation a été en mesure de placer des pierres tombales sur les tombes des anciens combattants inhumés au cimetière de Lourdes dans la péninsule de Port au Port.

En outre, elle a fait remarquer que M. O'Gorman avait grandement contribué à obtenir les informations nécessaires sur chaque ancien combattant. Les pierres tombales, qui sont faites en granit gris, mesurent environ 76 cm de large sur 91 cm de haut et 38 cm de profondeur.

M. O'Gorman a ajouté qu'une cérémonie commémorative était prévue samedi [1er novembre] à 14 h au cimetière de l'église de Lourdes afin de rendre hommage à ces anciens combattants.

Des représentants de la Légion royale canadienne, d’Anciens Combattants Canada, du Corps de cadets de Lourdes, de même que des politiciens et des dignitaires assisteront à la cérémonie et à la réception. O'Gorman a spécifié que le public était également invité à la cérémonie au cimetière.


Publié dans The Telegram, St. John's, T.-N.

Traduction : le Fonds du Souvenir

 

Photos fournies par Bill O'Gorman

 


Campagne de financement de la Canadian Iceberg Vodka Corporation "En souvenir de nos héros"


 

Février 2008 -- La Canadian Iceberg Vodka Corporation a recueilli 70 117,50 $ lors d'une campagne de financement menée auprès de ses clients de tout le Canada et dédiée au Fonds du Souvenir, aux troupes canadiennes et au soutien aux familles des militaires. Le 16 février 2008, à Toronto, David Hood, premier vice-président de la Canadian Iceberg Vodka Corporation, a remis un chèque de 35 059,78 $ au Lieutenant-général (ret) Lou Cuppens, président national du Fonds du Souvenir. Le Général Rick Hillier, Chef d'état-major de la Défense nationale, a reçu un montant équivalent destiné au Fonds pour les familles des militaires.

Dans le cadre de sa campagne intitulée « Remembering Our Heroes » (En souvenir de nos héros), qui s'est déroulée du 12 octobre au 11 novembre 2007, la Canadian Iceberg Vodka Corporation s'était engagée à remettre 50 ¢ sur chaque bouteille vendue au Fonds du Souvenir (héros d'hier) et au Fonds pour les familles des militaires (héros d'aujourd'hui). Plus de 3 300 magasins de détail gouvernementaux et privés de tout le pays ont participé à cet événement, dont les éléments de vente et marketing avaient été conçus par l'agence Diamond Estates Wines and Spirits Ltd. Cette dernière est le représentant national d'Iceberg Vodka pour tous les marchés, sauf Terre-Neuve.

 


Offrir le programme d'aide aux funérailles et inhumation aux vétérans de l'ère moderne

Le Fonds du Souvenir réitère sa demande au ministère des Anciens Combattants à l'effet d'offrir les avantages du programme d'aide aux funérailles et inhumation aux vétérans de l'ère moderne.

Mars 2008 -- Le Fonds du Souvenir (FS) soutient qu’il ne devrait pas exister de différence dans l’application du programme de frais de funérailles et d’inhumation entre les anciens combattants et les anciens combattants de l’ère moderne. En effet, le FS considère que tous les vétérans – après vérification de l’avoir net de la succession – qui décèdent sans ressources financières devraient avoir droit à des funérailles convenables en vertu de ce programme. On estime à environ 1 400 le nombre d’anciens combattants de l’ère moderne qui seraient admissibles chaque année à une aide pécuniaire aux funérailles et à l'inhumation, après vérification des ressources financières de la succession.

Le Fonds du Souvenir demande au ministre des Anciens Combattants que tous les anciens combattants de l'ère moderne aient droit au programme de frais de funérailles et d’inhumation, selon les moyens de leur succession.

Le Fonds du Souvenir a transmis à Anciens Combattants Canada la résolution suivante :

ATTENDU QUE, avant 2005, la plupart des anciens combattants de l’ère moderne se trouvant financièrement démunis n’étaient pas admissibles au programme de frais de funérailles et d’inhumation;

ATTENDU QUE les lettres patentes du Fonds du Souvenir et le Règlement de 2005 sur les sépultures des anciens combattants promulgué par le ministre des Anciens Combattants ne permettent pas l'octroi d'une aide financière aux successions des anciens combattants de l’ère moderne pour défrayer les coûts de funérailles et d'inhumation;

ATTENDU QUE le Fonds du Souvenir a précédemment transmis au ministre des Anciens Combattants une résolution proposant que tous les anciens combattants de l’ère moderne se trouvant financièrement démunis soient admissibles au programme de frais de funérailles et d’inhumation;

ATTENDU QUE la Légion royale canadienne et d’autres organisations d'anciens combattants ont aussi précédemment transmis au ministre des Anciens Combattants des résolutions lui demandant instamment de faire en sorte que tous les anciens combattants de l’ère moderne soient admissibles au programme de frais de funérailles et d’inhumation;

ATTENDU QUE le Conseil consultatif sur les Forces armées d'Anciens Combattants Canada recommande dans son rapport de mars 2004 sur les Anciens Combattants de l’ère moderne que ceux-ci deviennent admissibles au programme de frais de funérailles et d’inhumation;

ATTENDU QUE toutes les associations d’anciens combattants ont approuvé et appuyé sans réserve la totalité des recommandations du Conseil consultatif sur les Forces armées d'Anciens Combattants Canada;

ATTENDU QUE, en mars 2004, le ministère des Anciens Combattants a fermement appuyé les recommandations du Conseil consultatif sur les Forces armées d'Anciens Combattants Canada, mais n'a pas inclus dans son communiqué de presse la recommandation de rendre toutes les anciens combattants de l’ère moderne admissibles au programme de frais de funérailles et d’inhumation;

ATTENDU QUE le Fonds du Souvenir félicite le gouvernement du Canada, le Parlement et tous ceux qui ont joué un rôle essentiel dans la ratification de la nouvelle Charte des anciens combattants et dans l'adoption du projet de loi C-45 et des instruments qui en découleront et encourage le gouvernement à poursuivre l'élaboration de ces instruments avec toute la célérité nécessaire;

ATTENDU QU'Anciens Combattants Canada n'a pas inclus en 2005, dans sa proposition de nouvelle Charte des anciens combattants, la recommandation de rendre les anciens combattants de l’ère moderne admissibles au programme de frais de funérailles et d’inhumation;

ATTENDU QUE le projet de loi C-45 et la Loi sur les mesures de réinsertion et d’indemnisation des militaires et vétérans des Forces canadiennes, lesquels visent le bien-être, font la promotion de l’indépendance et de la dignité et comprennent un vaste éventail de programmes et de services modernes auxquels les membres des Forces canadiennes et leurs familles peuvent avoir accès, ne rendent pas admissibles au programme de frais de funérailles et d’inhumation tous les anciens combattants de l’ère moderne qui pourraient se trouver financièrement démunis;

ATTENDU QUE, depuis mars 2004, le Fonds du Souvenir continue de presser les fonctionnaires d’Anciens Combattants Canada d’étudier la question de l’admissibilité au programme de frais de funérailles et d’inhumation pour les personnes ayant servi dans les Forces canadiennes;

ATTENDU QU’il peut être prouvé que les anciens combattants de l’ère moderne ne disposant pas de ressources financières suffisantes se voient refuser des funérailles et une inhumation convenables parce que la plupart d’entre eux demeurent inadmissibles au programme de frais de funérailles et d’inhumation;

Le Fonds du Souvenir exhorte le ministre de prendre immédiatement les mesures nécessaires afin que tous les anciens combattants de l’ère moderne se trouvant financièrement démunis soient, au moment de leur décès, admissibles au programme de frais de funérailles et d’inhumation.


N'OUBLIONS JAMAIS

 

* * *